Derniers articles

Page 1 de 423

Les palettes flambent

Selon le Sypal, sur le terrain, depuis le début d’année 2017, le prix moyen des sciages (toutes essences et sections confondues) a augmenté, au minimum, en France de 15 à 20 €/m3 traduisant une augmentation moyenne de l’ordre de 10 à 12 %. Depuis le début de l’année de nouvelles hausses de prix se font d’ores et déjà sentir en raison d’une très forte demande et d’une saturation de la capacité des scieries.... [plus...]

CEEB T4 2017

Le CEEB (Centre d’Etudes et d’Economie du bois) a publié sa mercuriale pour le dernier trimestre 2017. ... [plus...]

Eurobois 2018, communiqué de clôture

380 fabricants et marques étaient présents pendant 4 jours sur 30 000 m2 pour présenter leurs solutions aux professionnels ; une surface en hausse de 20 % par rapport à l’édition précédente.... [plus...]

Rougier : chiffre d'affaires 2017 en nette baisse

Confronté à une situation difficile persistante au Cameroun, le groupe Rougier voit son chiffre d’affaires 2017 se replier de 7,5 % par rapport à l’exercice précédent. L’engorgement chronique du port conventionnel de Douala perturbe profondément le fonctionnement des filiale s camerounaise, congolaise et centrafricaine, qui rencontrent de ce fait des difficultés opérationnelles depuis plusieurs mois. De plus, la récente congestion du terminal à containers a conduit son opérateur à en limiter l’accès, puis temporairement le fermer.... [plus...]

Projet de tour en bois de 350 m

Rien de tel en ce moment pour faire sa comm' que de prétendre vouloir construire une tour en bois plus haute que les autres. Mais la Sumitomo Corporation a-t-elle besoin de ça ? Sur internet, on lit qu'en 2007, la Corporation figurait parmi les 5 plus grands groupes industriels mondiaux. En tout cas, on remarque que Sumitomo Forestry est un acteur à intégration verticale de la construction bois, qu'il fait partie d'un groupe industriel puissant et que somme toute, la perspective d'ériger une tour en bois ou presque entièrement en bois de 350 m de haut pour une date de livraison en 2041 ne semble pas si incongrue. ... [plus...]

Scierie

Eurobois côté résineux

A l’occasion du salon Eurobois, la commission résineux de la FNB s’est réunie dans la matinée du 9 février. Frenchtimber a fourni un tour d’horizon mondial des marchés et de la situation des approvisionnements.... [plus...]

Bois dans la construction

AdivBois s'expose

AdivBois accueillait le 7 au soir à Paris aux Récollets. Au programme, la présentation de cinq opérations et une table ronde de promoteurs. A son habitude, il s'agissait de distribuer la bonne parole au milieu des décideurs hésitants, pas de soupeser les atouts comparés de telle ou telle technique constructive. Entretenir la flamme en attendant que les démonstrateurs sortent de terre, ce qui peut il est vrai durer encore quelques années dans certains cas. ... [plus...]

Querelle du bois rond : communiqué du SFB

Tout comme Fransylva, SFB n'attend pas la tenue de la conférence de presse de la FNB le mardi 6 février pour faire entendre son désaccord sur le fond. Selon SFB, la FNB s'apprête une nouvelle fois à dénoncer les exportations de bois rond de chêne vers la Chine. Il serait question d'étendre le label UE aux forêts privées...... [plus...]

Palette show

Le SYPAL (Syndicat des fabricants de palettes bois) organise le 5 avril prochain à Paris, une grande manifestation autour de la palette bois. Cette journée nationale s’adresse à un public varié du monde de la supply chain et de la logistique (PME-PMI et grands groupes industriels, transporteurs, grande distribution…) et aux professionnels de la palette bois (scieurs, fabricants, reconditionneurs).... [plus...]

Dominique Millereux prépare sa relève

Agé de 37 ans, Romain Canler (Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux/ CELSA/EGE) a commencé à travailler au sein du groupe Véolia Environnement avant de rejoindre un cabinet de communication sensible et lobbying, spécialisé dans le domaine industriel. ... [plus...]

Page 1 de 423
dossier
Le cri d'alarme des scieurs de chêne français

Le cri d'alarme des scieurs de chêne français

La menace qui pèse selon la FNB sur les transformateurs de chêne en France n'a pas été quantifiée, mais étayée par plusieurs témoignages selon lesquelles l'accès à la ressource fait actuellement défaut de façon criante avec des effets graves à très cours termes (quelques mois). Le cri est lancé à bon entendeur avant le début des ventes de printemps, dans un contexte météorologique défavorable, les sols trempés ne permettant pas de sortir les grumes de la forêt. Par ailleurs, la FNB a dévoilé le projet de l'ONF d'annoncer dans quelques jours une diminution conséquente de la mise sur le marché par l'office de chêne de qualités supérieures d'ici à 2020 (-60 000 m3). Mais ce sont une fois de plus en première lieu les exportations de grumes de chêne vers la Chine qui sont incriminées, et accessoirement ceux qui les leur vendent. ... [ plus...]

Agenda